Comment l’immobilier peut vous permettre de réduire vos impôts

Comment l'immobilier peut vous permettre de réduire vos impôts

De nos jours, les particuliers et les entreprises dans l’immobilier bénéficient d’un impôt largement en baisse. Effectivement, il est tout à fait possible de réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier que ce soit neuf ou ancien selon les dispositifs Pinel. Quels sont alors les procédés à suivre et les conditions pour réduire ses impôts.

Investir dans l’immobilier neuf, l’avantage de la loi Pinel

Le prolongement du dispositif a engendré une hausse considérable du marché des immobiliers neufs de 45 % en 2015. Cela sous-entend l’importance et l’avantage de ce dispositif tant pour les investisseurs que pour les sociétés. Pour ce faire, le propriétaire doit impérativement mettre en location son bien neuf pendant au moins 6, 9 ou 12 ans.

En contrepartie, une déduction fiscale de 12 % à 21 % sera accordée par l’État selon la loi Pinel. Cette réduction d’impôt est une offre valable pour les biens comportant aux maximums deux logements.

Concernant la réduction d’impôt attribué par le dispositif, son calcul se limite à 300 000 € par personne et par an, équivalant à 5 500 €/m de surface habitable. Le propriétaire doit obligatoirement s’engager à louer son bien à des personnes sur laquelle les revenus ne sont pas supérieurs ou égaux à certains plafonds. Pour les loyers mensuels des baux conclus en 2016, le plafond est de 16,82 euros dans la zone A bis, 12,49 euros pour le reste de la zone A, 10,06 euros pour la zone B 1 et 8,74 euros pour la zone B 2.

Le dispositif Pinel dans l’immobilier ancien

Il se peut que certains investisseurs oublient que le dispositif Pinel est également valable pour les biens anciens. Même procédé que pour les immobiliers neufs, les entrepreneurs dans un ancien immobilier bénéficient de la réduction d’impôt dû à la loi Pinel.

Pour ce faire, il suffit de suivre quelques conditions de rénovations sur le bien immobilier en question à savoir la performance énergétique du logement comme s’il était neuf. Le propriétaire dispose également d’un large délai allant jusqu’au 31 décembre de la 2e année de la date de livraison pour trouver un locataire et bénéficier de la réduction d’impôt. Le niveau de location praticable, les revenus plafonnés pour le locataire, la somme des réductions des impôts sont tous les mêmes que dans l’immobilier neuf.

Le dispositif jouissant sur les monuments historiques

À part la loi Pinel, cette loi s’applique sur l’investissement immobilier intervenant sur un bâtiment classé ou inscrit comme étant un monument historique. Ces immeubles sont ceux qui sont agréés par le ministère des Finances et de l’Économie, également labellisés par la Fondation du Patrimoine.

Pour l’obtention de la réduction, il suffit de rénover le bien ancien à l’usage public pour que ce dernier soit au moins habitable 50 jours par an. Si ces conditions sont suivies à la lettre, on peut réduire ses impôts efficacement et atteindre les 40 % par an.